Dans le projet de parcs éoliens français, le Jura représente une des zones de production les plus faibles", dès lors on peut se demander si le principe même d'implantation de machines dans notre région est bien justifié :

Etude de vent commandé à météosuisse pour la période d'implantation du mat de mesure sur la Commune d'essertines-sur-Rolle. Rappelons qu'il faut env. 8km/h de vent pour que que les pales d'une éoliènne commance à tourner sans fournir la moindre électricité, 40km/h pour un rendement maximal et elles sont arrêtées au delà de 90km/h ...Le promoteur donne un chiffre de 6m/S soit env 21.6 km/h en moyenne sur l'année , le resultat de météosuisse nous donne la moitié , soit 11km/h . 

L’affaire de la carte des vents devient un scandale d’Etat : interpellations au Conseil national et au Grand conseil

Début février, l’OFEN a publié l’Atlas des vents 2019, affirmant que« Par rapport à l’édition 2016, l’Atlas des vents 2019 affiche des vitesses du vent légèrement inférieures dans la plupart des régions ». Mais comme par hasard, la version 2016 a disparu du site de l’Office fédéral de l’énergie OFEN et il n’est pas possible de la comparer avec la nouvelle édition. 
Un document de SuisseEnergie sur le même sujet révèle cependant le caractère explosif du nouvel atlas des vents. Les valeurs du vent de l’édition précédente étaient délibérément élevées pour remporter le vote sur la nouvelle loi sur l’énergie le 21 mai 2017.
Après s’être enfermée pendant des semaines dans un mutisme embarrassé Suisse Eoles’évertue désormais à discréditer l’Atlas qu’elle avait encensé il y a deux ans lorsqu’il fallait faire passer la pilule SE 2050 au citoyen suisse. En attendant, les premiers calculs effectués par nos spécialistes montrent que le canton de Vaud est particulièrement concerné par ces tromperies volontaires. La question d’une remise en causes de votes fédéral ou locaux tels que La Praz est désormais posée. 
Voir à ce sujet les interpellations au Conseil national et au Grand conseil de MM. Michaël Buffat, conseiller national et Yvan Pahud, député. 

Grandsonne-1024x572.jpg

Les éoliennes industrielles en Suisse : quelques questions et réponses :